2091583a 207c 46a9 8b27 0415c69fb73blite1

Esotérisme : les plantes médicinales aux propriétés magiques

Depuis la nuit des temps, les plantes ont été prisées pour leurs vertus et leurs pouvoirs. Aujourd’hui encore, le recours aux plantes est toujours fréquent notamment dans l’alimentation, dans la santé ainsi que pour les rituels, les sorts de protection, de chance et autres. Elles ont toujours fait partie des éléments indispensables aux prêtres, aux sorciers et aux chamanes. Elles leur procurent de grandes connaissances en herboristerie.

Quelles sont les différentes plantes médicinales aux vertus magiques ?

plantes magiques

Chaque peuple possède des connaissances ancestrales qui lui ont permis de se soigner pendant de nombreux siècles, bien avant l’avènement de la médecine. Ces plantes n’ont pas que des vertus médicinales. Elles ont des bienfaits : Aphrodisiaques, divinatoires, purificateurs, défensifs, apaisants, de porte-chances, favorables à la réussite, à la fortune à l’amour, etc.

L’Aneth

Elle a plusieurs propriétés médicinales. Elle joue le rôle de sédatif, d’apéritif, et de stomatique. Concernant ces propriétés magiques, l’Aneth s’utilise pour les différents ensorcellements d’amour ainsi que les envoutements liés à l’argent et pour les sorts de protection.

L’Absinthe

Consacrée aux divinités de la lune, elle a de grands pouvoirs magiques. Elle n’est pas comestible, car elle peut constituer un poison. Utilisée comme un encens, elle permet de convoquer les esprits pour une lecture de prophétie. On en fait usage aussi pour l’exorcisme et pour se protéger.

Le Basilic

Sur le plan médicinal, c’est un sédatif, un diurétique et un digestif. Sur le plan ésotérique, elle apporte courage et fidélité. L’utiliser comme encens pourrait permettre de détruire tout esprit négatif. Le Basilic favorise un nettoyage authentique des maisons.

La Camomille

Elle est un calmant et favorise la méditation, la paix, la guérison, etc. C’est aussi un anti-inflammatoire pour plaies.

Le Camphre

Issu d’un arbre qui s’appelle le camphrier, on l’utilise pour la divination. Il combat le rhume, favorise l’arrivée des rêves prophétiques et aide le psychisme.

Le Clou de girofle

C’est un analgésique. Sur le plan ésotérisme, elle attire la richesse.

Sorcellerie et phytothérapie, quelle différence ?

Sorcellerie et phytotherapie

Toute personne ayant des connaissances, des propriétés thérapeutiques en manipulation de plantes ainsi que dans les dosages adéquats et dans la préparation de tisane à base de plante peut se faire appeler phytothérapeute.

Par contre, la préparation d’une potion magique nécessite non seulement des compétences dans le choix des plantes, la connaissance des moments adéquats pour cueillir les plantes et la manière de les associer entre eux, mais aussi la pratique des rituels pour stimuler les vertus des plantes à travers la récitation de formules magiques (incantation).

La préparation de portion magique nécessite donc des compétences inouïes. Il faut donc être un sorcier ou un chamane pour le faire.

025ee0b3 761d 4ada 8389 153d6ad45493lite1

Ésotérisme : libanomancie, utilisations des encens en magie

Dans beaucoup de tradition, l’encens est utilisé comme un instrument d’entretien de maison. Il sert à parfumer un lieu d’habitation (c’est un désodorisant et un purificateur d’air). En magie, il est utilisé à d’autres fins.

La libanomancie est une divination ésotérique dont le culte est basé sur l’utilisation des encens. Après les prières pour demander des faveurs d’un être suprême, on jette l’encens dans du feu pour que la fumée puisse porter les doléances vers l’être adoré. Cet art divinatoire peut tout prédire, hormis tout ce qui concerne la mort et le mariage. L’encens n’est pas seulement utilisé dans la libanomancie, on le retrouve dans de nombreux rituels.

Rôle de l’encens dans des rituels magiques

encens rituels magiquesL’encens est symbolisé par l’élément « Air ». Il permet le passage de l’énergie divine du soleil vers la lune. Lorsqu’on encense un milieu pour une cérémonie, il aide à la concentration et purifie le lieu. Plus important encore, il prépare l’esprit à la réceptivité. L’aura dégager par celui-ci, établir une relation avec les énergies ou les entités que l’on souhaite invoquer dans le cadre d’un rituel.

En inde par exemple, on utilise des rituels d’offrande pour élever les âmes vers les dieux. Il en est de même pour plusieurs autres religions comme le Catholicisme. Lors de l’accomplissement d’un rituel magique, les chamanes ou les prêtres mettent en harmonie les couleurs, les odeurs, les bougies odorantes et l’encens.

Quels encens pour quoi ?

On attribue aux différentes variétés d’encens des pouvoirs magiques particuliers liés aux plantes qui les composent. Par exemple, les encens à base d’Ambre sont utilisés pour faire de la magie d’amour, à cause de leurs effets stimulants.

Les sorts financiers ainsi que ceux de protection nécessitent des encens à base de Basilic. Pour se protéger des attaques physiques de ses ennemies, il est recommandé d’utiliser de l’encens des rois mages ou l’encens du sang du dragon qui amplifie la puissance de n’importe quel sort.

Le safran quant à lui procure puissance et pouvoirs psychiques. Les amoureux de jeux peuvent compter sur les propriétés mystiques de l’encens de vanille. Pour les méditations et les voyages astraux, l’encens de l’Inde pourra faire l’affaire. Et si vous voulez booster votre commerce, celui de chèvrefeuille pourra vous y aider. Cela dit, on ne peut donc pas utiliser n’importe quel encens pour n’importe quels problèmes. Cependant, il existe un encens dit universel qui peut être utilisé dans toutes les circonstances. Il s’agit de l’encens d’oliban.

Les formes d’encens

formes dencensIl existe plusieurs formes d’encens. Nous avons notamment ceux en bâtonnet, en cône, en granulés et en poudre. Les deux premières formes sont utilisées pour des usages domestiques et se consument d’eux-mêmes. Ce sont les plus retrouvés sur le marché. On s’en sert prioritairement pour relaxer l’atmosphère. Ils sont appelés des encens d’Ambiance. Les encens utilisés pour des rituels se présentent sous la forme de granulés ou de poudre. Ces derniers nécessitent qu’on les jette dans le feu ou sur des braises rouges.

En résumé, voilà tout ce qu’il faut retenir sur la libanomancie et l’utilisation des encens en magie.

9b1812c8 d4fb 408d ae59 363479bae95clite1

Que nous révèlent les rêves ?

Le rêve est une activité psychique qui se manifeste chez tous les individus. L’esprit est traversé par des flashs d’image avec pour caractéristiques premières une conscience illusoire sans même se rendre compte que l’on rêve. Il envoie des messages par le biais de notre subconscient. Certains d’entre eux nous replongent dans des évènements déjà vécus ou des choses du présent. Le rêve fait partie des rares expériences individuelles de l’Homme. D’aucun n’affirme qu’il tire sa source de l’âme.

Les différents types de rêves

types de revesDans beaucoup de tradition à travers le monde, les rêves sont des messages envoyés par les ancêtres ou par les dieux. Mais aujourd’hui, ces superstitions disparaissent pour laisser place à des raisonnements logiques. Les rêves arrivent lors du sommeil, celui-ci étant un besoin naturel du corps. On peut se priver de beaucoup de choses dans notre existence, mais certainement pas du sommeil. On a tendance à croire qu’il existe un lien entre les deux. Ils ne partagent pas de lien particulier.

Les rêves psychologiques

C’est un type de rêve avec pour particularité des images stressantes ou effrayantes qui inspirent la peur chez les individus. Malgré ces caractères assez cauchemardesques, il peut s’avérer positif. Car il peut permettre aux uns et aux autres de prendre conscience d’une situation délicate et d’envisager des solutions pour y remédier.

Les rêves prémonitoires

Les rêves prémonitoires sont ceux qu’on recense le plus. Ils consistent à avoir un aperçu des évènements qui se dérouleront probablement dans l’avenir. Il peut se produire dans l’espoir de nous faire prendre des dispositions pour prévenir ou favoriser un évènement. Ce sont donc des scénarios qui sont envisageables.

Les rêves récurrents

Comme l’indique le titre, ce sont des rêves similaires qui se répètent de façon anaphorique. Cette insistance montre qu’il y a des problèmes qu’on a du mal à résoudre. Il peut aussi bien s’agir de nos émotions bien enfouies en nous.

Le cauchemar

Le cauchemar

Pour beaucoup d’individus, le cauchemar est sans aucun doute un mauvais rêve à cause du sentiment étrange que l’on ressent au réveil entrainant ainsi pour ces personnes une forte anxiété. Il se nourrit le plus souvent de nos phobies.

Le rêve de mort

Il fait partie des types de rêves les plus rares. Il est assez paradoxal. Une personne qui fait ce rêve doit s’imaginer qu’il va certainement perdre la vie. Mais ce n’est pas le cas. Au contraire, c’est un signe de chance qui présage d’un avenir meilleur. Un animal mort sur la route est un signe de soulagement face à des difficultés. Le fait de rêver qu’on mange avec un mort est le signe d’un prestige prochain, etc.

Interprétation des rêves

L’onirocritique est un ensemble de pratiques qui a pour objectif de comprendre les rêves. Dans bon nombre de culture occidentale, le rêve n’est plus considéré comme étant prophétique.

Pour fritz Perlz et Erich Fromm, chacune des étapes du rêve est une projection de « parties non conscientes de l’individu ». PatrickBertiollati nous propose 5 méthodes pour essayer d’interpréter nos rêves. Il propose de :

  • Favoriser et de retenir ses songes ;
  • Séquencer notre récit ;
  • Procéder au questionnement ;
  • Méditer nos visions ;
  • Réaliser nos rêves (autrement dire de tirer des enseignements).

Voici donc en quelques mots l’essentiel à retenir sur les rêves.